Seniors

Notre site a fait le choix d’innover pour les Seniors consommateurs en ligne. FrancePrix.fr lance un service gratuit qui leur est destiné. FrancePrix.fr a amélioré l'interface de son site, en offrant la possibilité d’agrandir les caractères d’affichage afin que les Seniors puissent l’utiliser plus aisément. Il est désormais possible de choisir la taille des caractères avant de naviguer sur le site FrancePrix.fr.

Comment faire?

Quatre tailles de caractères sont à votre disposition. Il y a forcément une solution adaptée à chaque vue! La page du site s’adapte automatiquement et vous pouvez commencer votre navigation sur le site. Pour revenir à la taille initiale, cliquez sur la plus petite lettre.


 
A   A   A   A  
 


image En plus, afin de vous accompagner dans vos recherches et achats sur Internet ou si vous avez des questions sur le fonctionnement du site FrancePrix.fr, n’hésitez pas à contacter Jean-Paul en lui écrivant un mail à jeanpaul@franceprix.fr
L’objectif de FrancePrix.fr c’est de permettre aux Seniors d’acheter en toute quiétude sur Internet.

Vous pouvez nous rejoindre aussi sur le Blog, Facebook ou Twitter.
 
ACHETER SUR INTERNET

Peut-on acheter sans soucis sur internet lorsqu’ on est « Seniors » ?

Notre réponse est   « OUI », mais nous savons pertinemment  que, parmi vous, nombreux sont ceux qui sont encore réticents pour effectuer sereinement cette démarche.

Les principales  questions que se posent les « Seniors » sont bien souvent :

  • Le site que j’ai choisi est-il fiable ?
  • Est-ce que je dois divulguer mes coordonnées bancaires?
  • Vais-je recevoir ma commande bien que je l’ aie réglée?

Nombreux sont ceux qui sont envahis par le doute lorsqu’il s’agit de finaliser les achats qui leurs tiennent pourtant à cœur particulière.

Certaines précautions élémentaires sont à prendre en compte lorsque l’on souhaite établir une transaction commerciale avec un site marchand.
Si vous suivez les quelques conseils que votre site www.franceprix.fr  va vous donner, vous pourrez commander et régler vos achats sur internet avec une meilleure sécurité comme le font chaque jour des millions d’ internautes.

D’après la FEVAD  ( Fédération E-commerce et Vente A Distance ) www.fevad.com
le commerce électronique a progressé de 21% au 2ème trimestre 2012 et sur les 6 premiers mois de l’ année le montant total des ventes en ligne est estimé à 21.8 Milliards d’ €uros, en hausse de 22% sur un an.

Acheter en ligne  est tout aussi simple sur internet que chez votre commerçant habituel, mais quelques règles essentielles sont à respecter et nous allons les détailler.

Règle  1 :

La première règle est du domaine technique au niveau de votre propre ordinateur.

Mon ordinateur est-il bien protégé ?

Avant de faire un quelconque achat sur internet il est souhaitable de s’ assurer que son ordinateur est équipé d’ un bon antivirus qui pourra identifier puis éliminer les virus malveillants et ainsi empêcher de l’ infecter.

Vous pourrez soit acheter ce logiciel « antivirus » chez votre fournisseur informatique qui saura vous conseiller en fonction de l’ utilisation que vous faîtes de votre ordinateur ou encore télécharger les logiciels gratuits que vous trouverez en surfant sur les sites dédiés.

Il est important de savoir que chaque jour de nouveaux virus sont mis en ligne par des personnes malveillantes, mais bien heureusement les logiciels de protection sont actualisés régulièrement pour les contrer.
De ce fait il est très important de mettre régulièrement à jour votre antivirus à moins que celui que vous possédez ne le fasse automatiquement.

Posséder un bon antivirus vous permettra de naviguer sur internet avec plus de sérénité.

Règle  2 :                          CHOIX  DES  SITES  MARCHANDS

Pour effectuer ses achats, choisir de préférence un site marchand connu qui a bonne réputation, mais il existe également de nombreux sites moins connus et qui sont tout aussi sérieux et aussi fiables.

Pour vérifier la réputation d’ un site, plusieurs possibilités sont mises à votre disposition.

  • Les Forums de consommateurs où les internautes partagent leurs expériences
  • Les moteurs de recherche qui informent les consommateurs et délivrent des commentaires sur les sites choisis
  • Les sites comparateurs de prix qui permettent de prendre connaissance des avis des consommateurs

Vous pouvez également aller visiter le site www.e-litige.com qui vous permettra de vérifier si le site que vous avez choisi n’ a pas de litige en cours.

Il est également important de vérifier que les sites marchands publient en ligne certaines mentions légales :  Adresse, N° de téléphone, C.G.V  ( Conditions Générales de vente ).

Prendre le temps de lire les C.G.V afin de connaître les modalités de livraison et surtout les conditions du  S.A.V ( Service Après Vente )

Ne pas hésiter à leurs téléphoner ou les contacter par  e-mail pour savoir si  les produits ou articles choisis sont toujours disponibles.

Avant de passer au règlement sécurisé, vérifiez bien que la somme que vous allez devoir régler correspond bien au prix total de vos achats.
Vérifier que vous avez bien décoché certaines options  mises en place par le site et que vous ne souhaitez pas prendre.  ( Exemple : garanties complémentaires, frais de transport ou frais de port supplémentaires  etc… )

Règle 3:     LE   REGLEMENT

Après avoir fait le choix du site puis des produits et des articles, arrive le moment du règlement de vos achats.
Moment que bien souvent les internautes « Seniors » ainsi que les internautes les moins à l’ aise avec internet  jugent le plus délicat.

Il est important de savoir que vous ne prenez pas plus de risque aujourd’ hui à régler vos achats grâce aux paiements sécurisés que vous ne pouviez le faire lorsque vous régliez  par chèques lors des achats par correspondance.

La carte bancaire est le moyen le plus simple pour régler vos achats et la majeure partie des sites marchands en ligne vous demanderont d’ utiliser votre carte bancaire comme type de paiement.

La FEVAD, dont on a parlé plus haut, a recensé près de 30 millions d’ acheteurs sur internet sans problèmes notoires et ceci grâce aux transactions qui sont de plus en plus sécurisées.

 

 

Quelles sont ces types de paiement utilisant la Carte Bancaire ?

1 – Carte bancaire avec paiement sécurisé   (Protocole HTTPS)

La majeure partie des sites marchands utilise pour le paiement sécurisé le protocole HTTPS.

Pour  vous assurer que vous êtes bien sur une page sécurisée, vérifiez que  la barre d’ adresse  de votre page commence par  https:// …..  et, « Très important »,  vous devez également visualisé sur cette ligne un cadenas fermé de couleur jaune qui sera gage de sécurisation de votre transaction.

Vérifiez bien que la somme qui vous est demandée pour le paiement et qui vous sera donc prélevée sur votre compte bancaire correspond bien à la somme totale de la facture du site marchand.

Une fois que vous vous êtes assurés que ces informations sont correctes vous pouvez  commencer à saisir les coordonnées bancaires qui vous sont demandées, soit:

  • Le numéro à 16 chiffres de votre carte bancaire
  • La date d’ échéance  de votre carte  
  • Le numéro de sécurité (3 derniers chiffres figurant au dos de votre carte).

Puis valider.

Si le paiement est refusé, vous êtes informés en temps réel de l’ échec de la transaction.

2 – Système de paiement   3 D SECURE

Ce système de paiement permet aux sites marchands, en accord avec les banques, de limiter les risques de fraude et aux internautes la sécurisation de leur paiement.

Lors du paiement en ligne on s’ assure que la carte bancaire est bien utilisée par son titulaire car une information complémentaire connue de vous seul vous sera demandée et la transaction finale ne sera effectuée que si vous donnez l’ information correcte, dans le cas contraire la transaction n’ est pas validée.

En plus du N° à 14 chiffres, de la date d’ expiration et des 3 chiffres de sécurité, le possesseur de la carte devra saisir un nouveau mot de passe ou code dynamique à usage unique délivré par sa banque à fin d’ authentification.

C’ est en général une carte appelée « CARTE  DE  CLES  PERSONNELLES » qui comprend des codes à 4 chiffres qui vous aura été transmise par votre banque et que vous aurez préalablement validée. Si lors de l’ authentification le système vous demande par exemple : C 6  vous devrez entrer le code mentionné dans la case correspondante et ensuite valider.

Sachez que chaque banque choisit son mode de codage et il se pourrait que votre banque ait choisi un autre mode d’ identification, différent de celui mentionné ci-dessus. Renseignez-vous auprès de votre agence bancaire pour connaître le système que vous aurez à utiliser lors d’ une transaction.

Si le code correspondant à vos coordonnées bancaires n’ est pas correct, la transaction n’ est pas effectuée et votre achat annulé bien évidemment.

Le processus d’ autorisation financière est donc lié à cette authentification en ligne.

Grâce à ce système de cryptage les clients achetant sur des sites sécurisés sont de plus en plus nombreux, le piratage étant de ce fait rendu difficile …et c’ est bien la raison pour laquelle il ne faut jamais divulguer à quiconque vos informations de carte bancaire ni vos codages de clé personnelle.

Les pirates informatiques le savent bien et ont développé un autre type de fraude appelé « Phishing »  ( Hameçonnage  en français ).

Par ce système l’ escroc essaiera de vous mettre en confiance et de vous extorquer ainsi vos données personnelles et celles de votre carte bancaire afin de l’ utiliser pour un usage frauduleux.

Leur objectif a pour but de vous soutirer les informations dont ils ont besoin pour leur délits.

Toujours se méfier de courriels malicieux qui vous orienteraient vers des sites bancaires, falsifiés par les auteurs. Les pages d’ accueil de ces sites ressemblent étrangement à vos sites bancaires mais les informations qui  sont exigées pour entrer ne sont en général pas identiques à celles qui vous sont habituellement demandées.

Soyez vigilant et commencez par vérifier l’ intitulé du site internet dans la barre d’ adresse :
le plus souvent l’ adresse du site est mal orthographié tout en restant proche de l’ adresse réelle.
Exemple : www.creditlyonais.fr au lieu de  www.creditlyonnais.fr  Un seul « n » au lieu de deux dans la véritable adresse, ceci est effectivement à peine perceptible mais « faux ».

En cas d’ incertitude sur l’ adresse donnée, rien ne vous empêche de taper à nouveau l’ adresse  que vous entrez habituellement  plutôt que d’ utiliser le lien noté sur le courriel reçu.

 

 

Conclusion :

Nous pensons vous avoir donner dans ce document quelques informations qui vous seront  utiles pour régler vos achats sur internet.

Si vous avez d’ autres questions à ce sujet, nous essaierons d’ y répondre de la meilleure des façons.

N’ hésitez-pas à nous écrire à  jeanpaul@franceprix.fr